Pssst... on est aussi par ici !

  • Wix Facebook page

PENTHY SUR LA BANDE de Magali MOUGEL

Lecture le 12 juillet 2018 à 14h30 à la Manufacture - Avignon

par la compagnie Fraction

direction

Jean-François MATIGNON


Avec

Chloé Chevalier, Michèle Dorlhac et

Sophie Mangin

Guitare

Christophe Mallein

Magali Mougel a participé à une rencontre

" Théâtre et féminisme " le 16 juillet à 17h30

à la Maison Jean Vilar - Avignon

« Cette histoire se raconte les soirs de fête, quand il y en a un qui a trop bu et que tout dérape. Elle se raconte au lendemain du jour où tu reconnais ton frère, ton fils, ton amant, au milieu d’une bande de fascistes. Cette histoire est l’histoire d’une femme et d’un homme qui se sont voués une fidélité amoureuse et politique absolue. Elle pourrait se dérouler au milieu d’un boulevard d’Athènes, ou ici, ou sur une bande de terre comme celle de Gaza. C’est l’histoire d’une trahison politique et amoureuse, entre un homme qui choisit de prendre les vêtements du clan contre lequel il s’est pourtant toujours battu, et une femme qui voit l’être aimé retourner les armes contre elle, puis celles et ceux de son clan. » Magali Mougel

A l’origine de l’écriture de ce texte, il y a la pièce de Kleist « Penthésilée ». « Penthy sur la bande » est comme une « dilatation poétique » à partir du monologue de Méroé chez Kleist, dans lequel la princesse raconte la mort d’Achille, tué par Penthésilée et dévoré par la jeune reine et ses chiens. Magali Mougel a entamé l’écriture de « Penthy… » alors qu’un sommet de l’Otan se tenait à Strasbourg et que la ville devenait un vaste champ de bataille. Le thème de la fidélité à l’évènement chez Alain Badiou a nourri son travail. Aujourd’hui, elle écrit pour le théâtre et collabore avec plusieurs structures en tant qu’auteur et dramaturge. Elle enseigne à l’ENSATT dans le département d’écriture dramatique.


En 2017, Jean-François Matignon a mis en scène « La Fille de Mars », adaptation de « Penthésilée » de Kleist, dans le cadre du 71ème Festival d’Avignon.

Texte publié aux Editions espaces 34 en 2016
(Pièce lauréate de l’Aide à la Création du CNT)



© Magali Mougel