Pssst... on est aussi par ici !

  • Wix Facebook page

MARGUERITE L.

DIDIER - GEORGES GABILY 

Un jour, Didier-Georges Gabily lut dans un quotidien régional l'histoire de Marguerite L. condamnée à une peine de prison pour infanticide. Il découpa l'article, il le garda : "Le 8 mars 1980, Marguerite L., fille de ferme d'une vingtaine d'années, accouchait d'un nouveau-né qu'elle étranglait aussitôt et dissimulait sous du fumier. J'ai vécu avec cette Marguerite-là dans la tête, avec son silence ; j'ai enquêté avec obstination cherchant à reconstituer la genèse d'un tel acte. Que l'on nous pardonne si nous osons affirmer que Marguerite tue son enfant comme on tuerait quelques chatons de trop dans une portée, sans les reniflements et les mauvais consciences habituels aux "civilisés"." Travail d'archéologie littéraire, de reconstitution des événements vécus par Marguerite dans la tourbière, dans l'étable, dans la prison des gendarmes. Naissance au roman, au théâtre, au cinéma, d'un figure dont les déclinaisons (Marguerite, Lalla) jallonnent l'oeuvre de Gabily, disparu il y a 20 ans. 

LISTE DES TEXTES

 

RECONSTITUTION, extrait de PHYSIOLOGIE D’UN ACCOUPLEMENT, publié chez ACTES SUD en 1988.

Une fille de ferme met au monde un enfant et l’étouffe sous la paille. Récit – enquête pour instruire le procès d’un viol et d’un infanticide.

- Extraits de LALLA (OU LA TERREUR), pièce publiée chez ACTES SUD PAPIERS en 1998. 

Dans un hangar, un groupe de personnes attend le lendemain. Leur chef Eiddir entretient l’idée de l’assaut imminent. Il a ramené dans leur repaire une femme étrange qui brûle d’un feu intérieur. Cette femme, Lalla, sème le trouble dans le groupe. « Il y a dans LALLA tous les thèmes formels et de fond qui m’obsèderont des années durant. Ils y sont. Encore mal foutus. Mal dégrossis. »

MELODRAME, scénario de court-métrage,1985, et QUINTETTE, scénario de court-métrage, 1989. Même trame pour ces 2 projets non réalisés : « Un aller et retour incessant entre 2 univers que tout oppose et où, paroles et musique des uns contaminent en permanence la geste de l’infanticide Marguerite L. ».

Avec 

Stéphane Czopek

Sophie Mangin

Thomas Rousselot

Sophie Vaude 

Jean-François Matignon

Lecture dirigée par 

Jean-François Matignon 

Régie

Michèle Milivojevic

Production

Compagnie Fraction
Coproduction

Festival d’Avignon

la Maison Jean Vilar

Édition Actes Sud 
Mécène

Sébastien Mittelberger
 

LES ÉVÉNEMENTS PASSÉS

- Lecture de "Quintette" le 14 novembre 2016 au Théâtre Monfort à Paris

- Extraits de « Marguerite L. » joués par Sophie Vaude et Valère Bertrand le 3 septembre 2016 au Pot-au-Noir, à la fête de Rivoiranche 

« Marguerite L. »  du 17 au 21 juillet 2016 à 17h à la Maison Jean Vilar dans le cadre du 70 ème Festival d'Avignon